Logo-Adaptia-reseau-d'ergotherapeutes
Rechercher
  • Charlotte Le Blan

AMENAGEMENT - LES INDISPENSABLES

Lorsque l’on souhaite rester vivre chez soi le plus longtemps possible, il est indispensable d’aménager son domicile afin qu’il soit sécurisé et adapté pour les actes de la vie quotidienne.

Les premières choses à faire :

- TRIER ses affaires : avec les années on a tendance à accumuler les objets et les meubles qui aujourd’hui ne sont plus utiles dans le quotidien et encombrent l’espace vital. Il est nécessaire de faire le tri des objets dont on a encore besoin régulièrement, ceux qu’on ne va utiliser que de temps en temps et enfin ceux dont on n’a plus du tout besoin.

- LIBÉRER les espaces de rangement : le tri va permettre de libérer des espaces pour mieux ranger les objets. Ainsi, ceux que l’on va utiliser au quotidien doivent être accessibles facilement. Pour cela il faut les ranger entre 50cm et 150cm de hauteur afin d’éviter de se baisser ou d’utiliser un escabeau pour les attraper.

- LIBÉRER les espaces de circulation : le tri des objets et le rangement des placards vont permettre de libérer les espaces de circulation notamment les couloirs. Ainsi, le risque de buter dans un meuble et de chuter sera moindre.

- SÉCURISER les déplacements : afin de limiter les risques de chutes en glissant ou en butant dans un objet, il est conseillé de supprimer/fixer les tapis et d’éclairer les lieux de passages notamment la nuit avec des systèmes à détection de présence.

- SÉCURISER le temps de la toilette : que l’on utilise une baignoire ou une douche, il faut aménager l’espace pour faciliter l’accès et limiter les risques de chutes. Pour cela, on peut mettre en place

o Une planche de bains ou un siège pivotant pour entrer et sortir de la baignoire en position assise

o Des barres d’appui pour avoir un appui sécurisé au moment d’enjamber la baignoire ou d’entrer dans la douche et/ou pour se relever du siège de douche ou du fond de la baignoire

o Un système antidérapant (tapis ou autocollants) dans le fond de la baignoire ou de la douche pour limiter les risques de glisser

o Un siège (tabouret, chaise ou strapontin) pour s’assoir pendant la toilette, notamment au moment de se laver les cheveux ou les pieds, pour éviter de perdre l’équilibre.

Ces aides techniques sont à choisir en fonction de ses besoins et de son logement.

- FACILITER les transferts : si le passage de la position assise à debout est difficile, il faut rehausser la hauteur de l’assise.

o Pour les toilettes, on peut ajouter un rehausseur de cuvette.

o Pour le canapé ou le lit, on peut mettre des pieds rehausseurs.

ð Idéalement il faut que l’assise soit entre 45 et 50cm de hauteur.

Pour plus de conseils, il ne faut pas hésiter à solliciter un ergothérapeute qui pourra donner des renseignements appropriés en fonction des besoins de chacun.

18 vues